January 7, 2021

Comment développer son activité de chauffeur VTC ?

Créer une société VTC nécessite tout d’abord d’entreprendre plusieurs démarches administratives (choix du statut juridique, immatriculation de votre société, immatriculation au registre VTC). Une fois toutes ces démarches effectuées, il faut alors travailler au développement de votre activité afin de créer une entreprise fructueuse.

Optimiser le mode de financement son véhicule

Le choix de votre véhicule ainsi que sa méthode de financement peuvent s’avérer être source de nombreux questionnements. Retrouvez toutes les informations à ce sujet dans cet article. Ici, nous nous concentrons sur les différents modes de financement disponibles.

1. La location d’un véhicule VTC

Si vous débutez ou testez le métier de chauffeur de VTC, la location d’un véhicule vous offre une meilleure flexibilité. Cependant, à long terme, la location vous reviendra plus chère que l’achat. Les kilométrages sont en général limités à 5000 km. Si vous souhaitez dépasser ce nombre, vous serez contraint de payer un surcoût de charges d’assurance et de frais liés au véhicule. De plus, lorsque des dépenses d’entretien et de réparation sont engagées par l’entreprise de location sur le véhicule, la TVA sur ces dépenses est en intégralité récupérée par cette dernière. Par conséquent, il ne sera pas possible pour vous de récupérer la TVA à la fin du contrat.

2. L’achat d’un véhicule VTC

Vous avez la possibilité d’effectuer un crédit auto ou un prêt personnel auprès de votre banque pour financer l’achat de votre véhicule.

- Le crédit auto est un prêt permettant de financer tout ou partie de l’achat d’un véhicule. Il n’est accordé qu’à condition que le crédit soit uniquement affecté à cette acquisition. Le prêt est consenti pour une durée maximum de 84 mois et son montant est rarement supérieur à 75.000 €. Pour son obtention, il vous suffira d’être motivé et de fournir les garanties nécessaires (caution personnelle, gage sur le véhicule, etc.).

- Le prêt personnel est un crédit à la consommation qui ne nécessite aucun justificatif d’achat par le créancier. Son taux de remboursement est relativement intéressant car il varie en fonction de la durée et du capital emprunté. Pour réduire davantage les échéances et financer en partie le véhicule, vous pouvez ajouter un apport personnel. Le déblocage des fonds nécessaires à l’achat d’une voiture s’effectue sur facture et sous réserve d’un apport de 20% environ.

Pour vous donner un ordre d’idée, avec ces modes de financement, vous paierez en moyenne de 250 à 350 € par mois pendant cinq ans, pour l’achat d’une voiture d’environ 20.000 €.

L’achat peut également se faire via vos fonds personnels, sans emprunt. Cela signifie que vous avez les ressources suffisantes pour payer en une fois vous-même le véhicule. Ce mode de financement permet d’éviter les frais d’intérêts d’emprunt et de faire des économies sur le long terme.

Il ne vous restera alors qu’à choisir votre véhicule selon votre budget. Le prix dépendra du modèle et de son état global. Une voiture neuve est avantageuse car elle n’a jamais roulé et ne comporte donc aucun défaut. Contrairement à une voiture d’occasion qui est susceptible de présenter des problèmes techniques, de garanties, et de vous couter plus cher en réparations sur le long terme. Vous pouvez aussi opter pour l’achat d’une voiture reconditionnée : le concessionnaire remet à neuf un véhicule d’occasion, vous permettant ainsi de profiter d’un véhicule opérationnel, quasiment neuf et moins cher.

3. Le leasing ou crédit-bail

Cette option permet de louer un véhicule entretenu par un concessionnaire, pour une durée comprise entre 1 et 6 ans avec un kilométrage annuel plafonné. L’avantage ici est que le chauffeur VTC est détaché de toute démarche administrative et de l’entretien du véhicule.

Il existe deux types de leasing : la LOA et la LLD

Développer sa clientèle privée

Les applications VTC vous permettent, de par leur service de mise en relation, de trouver des clients rapidement et en abondance. Le choix de conduire sur une application ou une autre dépend de plusieurs critères : la quantité de courses proposées, les prix en vigueur, la commission prélevée, etc. Chez Heetch, nous vous proposons la commission la plus basse du marché, à 15% HT. Retrouvez plus d’infos sur la plateforme Heetch et ses avantages ici.

Il est cependant également important de ne pas être trop dépendant des applications. Si vous souhaitez optimiser votre rentabilité, vous avez la possibilité de vous construire une clientèle privée. Cela peut se faire par la fidélisation de la clientèle que vous rencontrez via les applications, mais également par la mise en place des stratégies digitales permettant d’augmenter votre notoriété (création d’un site internet, lancement de campagnes d’acquisition de trafic, etc.).  

Augmenter sa rentabilité en créant une flotte

Une fois que votre société a bien décollé, vous pouvez étendre votre activité en créant une entreprise exploitante VTC et devenant gestionnaire de flotte. Retrouvez toutes les infos à ce sujet ici.

Journée sans voiture à Paris : tout ce qu'il faut savoir.
Plus de sécurité pour les chauffeurs.
Pass 0% de commission pour 300€HT/mois.
Augmentation des prix à Paris.
DES NOUVEAUTÉS SUR L'APPLI EN BELGIQUE POUR AUGMENTER VOTRE RENTABILITÉ.
De nouveaux avantages dans le programme de fidélité en Belgique.