May 26, 2021

Post-crise sanitaire : les nouvelles tendances du marché du VTC

En ce début d’été 2021, dans un contexte de crise sanitaire limitant encore largement nos déplacements, on remarque un changement radical dans nos modes de vie et d’interaction en société. Le marché de la mobilité s’est transformé pour répondre aux nouveaux besoins de la population.

Les nouvelles habitudes des passagers

Selon une étude de l’institut économique Stacian, l’enchaînement des confinements et des couvre-feux, ainsi que les réductions des sorties et loisirs, ont eu un impact très fort sur les modes de déplacement des passagers. Les analystes ont noté une baisse allant jusqu’à -90% du nombre de trajets effectués sur le marché du VTC lors des périodes de confinement strictes ou de couvre-feu. En dehors de ces périodes, l’activité ne se résorbait pas non plus totalement, en restant environ 25% plus faible qu’à la normale. Plusieurs raisons sont avancées par l’institut économique pour justifier ces changements :

Pour la plupart, les salariés ont à présent la possibilité de travailler à domicile au moins une à deux journées par semaine. Or, une importante part des trajets réalisés sur le secteur du VTC concernaient des allers-retours vers les lieux de travail, ainsi que les retours d’afterwork entre collègues.

Entre 2008 et 2018, la ville de Paris a perdu 20 000 habitants et 26 000 salariés, tandis que la petite couronne en a respectivement accueilli 220 000 et 67 000 de plus. La crise sanitaire a accru cet exode, en poussant les Parisiens à aller s’isoler dans des lieux avec plus d’espace et plus proches de la nature.

Du fait des nouvelles contraintes relatives aux déplacements ainsi que de la fermeture de nombreux commerces, la livraison de nourriture à domicile a connu une très forte croissance ces derniers mois. Les déplacements des passagers vers des lieux de chalandise ont été remplacés en grande partie par le déplacement des livreurs, en vélos ou scooters, réduisant ainsi le nombre de trajets VTC effectués.

Bien qu’une partie des trajets traditionnels vers le lieu de travail ou pour des achats divers aient été réduits, ils pourraient être compensés par de nouveaux types de trajets. On remarque que les passagers tendent aujourd’hui à prendre des VTC pour des trajets plus courts et plus réguliers, qu’ils auraient auparavant effectué en métro par exemple. C’est notamment l’effet d’une prise d’habitude résultant des différents couvre-feux vécus ces derniers mois qui ont poussé les passagers se déplaçant pendant ces heures de couvre-feu à avoir recours aux VTC pour éviter de se faire contrôler.

Évolutions des moyens de transport et enjeux environnementaux post-crise

Les moyens de transport plus écologiques, comme le vélo ou la trottinette, suscitent un grand intérêt de nos jours. Via cette nouvelle tendance, on constate également le développement de nouvelles voies cyclables dans les rues de nombreuses villes, ainsi que la piétonisation de quartiers, notamment à Paris. Ce changement de mode de déplacement dans les villes a notamment pour objectif de limiter la pollution. Dans la même optique, des plans d’actions visant à créer des zones à faibles émissions où seuls les véhicules les moins polluants pourront circuler sont en cours de développement, pour une mise en place d'ici à quelques années.

D’après l’étude réalisée par l’institut Stacian : en 2018, parmi tous les chauffeurs VTC exerçant dans Paris et sa banlieue, seulement 11,3% d’entre eux circulaient avec des véhicules hybrides ou électriques, contre 87,2% en diesel.

Dans un pays ou cette transition écologique est bel et bien lancée et ou les véhicules Hybrides et électriques sont fortement valorisés (zones réservées, aides au financement de la part de l’état, etc.), en tant que chauffeur VTC, il est intéressant de commencer à envisager ce changement. Retrouvez plus d’infos sur les avantages et inconvénients des véhicules dits “vert” ici.


Les prochaines évolutions qui pourraient découler de cette crise sont encore incertaines. Il faut aujourd’hui s’attendre à voir le marché du VTC changer grandement dans les prochains mois et années, pour s’adapter à ce nouveau quotidien. Néanmoins, pour votre sécurité et celle des passagers, la priorité encore aujourd’hui reste d’exercer votre activité dans le respect des réglementations sanitaires.

Journée sans voiture à Paris : tout ce qu'il faut savoir.
Plus de sécurité pour les chauffeurs.
Pass 0% de commission pour 300€HT/mois.
Augmentation des prix à Paris.
DES NOUVEAUTÉS SUR L'APPLI EN BELGIQUE POUR AUGMENTER VOTRE RENTABILITÉ.
De nouveaux avantages dans le programme de fidélité en Belgique.